Magnanville : L'inquiétude des forces de l'ordre des Yvelines

14 juin 2017

Un an après l'attaque terroriste qui a coûté la vie à deux policiers de Magnanville, rien n'a vraiment changé pour les fonctionnaires des Yvelines qui constatent toujours une dégradation de leurs conditions de travail.

 

C'est un pays où, un soir de juin, un couple de policiers a été massacré par un fanatique vivant à quinze minutes de là.

 

Un pays où, désormais, leurs collègues regardent plus attentivement dans leurs rétroviseurs et font le tour de leur domicile le soir venu.

 

Pour atteindre ce pays-là, Mantes-la-Jolie, Magnanville, Limay ou Les Mureaux, une petite heure d'autoroute suffit depuis Paris.

 

En un vendredi ensoleillé, à deux pas de la collégiale de Mantes, le terrorisme semble bien loin.

 

Mais la tuerie du 13 juin 2016 est encore dans la voix et dans le regard de Pascal André, délégué départemental Unité SGP Police FO, il était à Magnanville ce soir-là.

 

Retrouvez l'intégralité du lu pour vous dans le PDF.

RégionsÉchos de la région VERSAILLES