Martinique - Hommage national

21 mars 2014

En présence de Victorin Lurel, ministre des Outre-Mers et de sa famille, toute la Nation a salué la mémoire de Louis-Philippe Hildéral, ce policier décédé le 12 mars dernier dans la cour du commissariat de police de Fort-de-France. Natif du Lorrain et père de quatre filles, il a été élevé au grade de major et fait chevalier de l'Ordre de la Légion d'Honneur à  titre posthume. Pour Michel Marmot, départemental d'UNITÉ SGP POLICE FO : « Aujourd'hui, les policiers martiniquais se sentent frustrés. Ils sont aussi très touchés dans leur chair par la mort de leur collègue. Depuis 1998, partout en France, quand un policier décède dans l'exercice de ses fonctions, c'est le ministre de l'Intérieur qui lui rend hommage. Or, à  la Martinique, c'est le ministre des Outre-Mer qui s'est déplacé. Le décret 95.654 prévoit aussi qu'un gardien de la paix qui décède dans les circonstances de notre collègue soit élevé dans le corps hiérarchiquement supérieur, donc au grade de lieutenant et pas à  celui de major. C'est un mépris insupportable. Les policiers martiniquais réclament d'être traités comme l'ensemble des policiers français » .

RégionsÉchos de la région ANTILLES-GUYANE