Matricules - Les contrôles d'identité ne se feront pas différemment

03 janvier 2014

L'objectif affiché, à  savoir la limitation des contrôles au faciès, est illusoire. Les policiers n'interviennent pas de manière anonyme. Les véhicules sont immatriculés, avec des équipages connus et fixés par l'administration. Un matricule est de plus déjà  mis d'office sur les contraventions, etc. C'est une mesure de défiance qui arrive à  une période où nous sommes déjà  en difficulté et qui n'apportera rien aux citoyens. Les contrôles ne se feront pas d'une manière différente, nos collègues procéderont comme toujours en fonction de l'article 78-2 du Code de procédure pénale. Découvrez à  la suite l'article du Nouvel Observateur et l'interview de Nicolas Comte.

PublicationActualités