Mise au point

29 janvier 2018

Votre bureau régional UNITÉ SGP POLICE FSPN a rencontré la DRH de la SDLP/SDPP mercredi 25 janvier 2018.

 

En réponse à la mission compliquée avec le « député» qui impose bien sa protection au service. Nous prenons note que ce "député" a exigé son mode de protection, à savoir une équipe régulière !

 

UNITÉ SGP POLICE FSPN propose que celle-ci réintègre la DMT afin d'assurer une relève constante pour ne pas isoler nos collègues.

 

La SDPP reconnaît l'idée intéressante mais souhaite avant tout nous préciser que le « député » a été reçu afin de cadrer la mission au plus juste des prérogatives de chacun.

 

La SDPP a fait signer une "charte" de bonne conduite et c'est engagé à suivre de très près les retours négatifs qui pourraient avoir lieu.

 

La SDPP a pris conscience que les missions difficiles ne resterons plus isolées mais feront l'objet d'une individualisation.

 

L'aspect humain sera pris en considération afin de s'adapter à la demande. Chaque cas sera traité en concertation.

 

La SDPP prendra en compte les volontaires en priorité pour effectuer ces missions.

 

La SDPP va prévoir chaque mouvement de DMT à DMP.

 

La SDPP nous recevra dans une dizaine de jours pour mettre en place les contraintes horaires avec les nouvelles directives sur l'aménagement du temps de travail.

 

Informations complémentaires, contacter votre délégué régional Raymond SOLIGO au 06.09.47.02.02

 

UNITÉ SGP POLICE FSPN, le seul syndicat de terrain qui défend les collègues.

 

RégionsÉchos de la région FSPN