Négociations abouties, le second acte du mois de janvier sera tout aussi important