On nous met à l’amende, dénonce le syndicat UNITÉ SGP POLICE

19 mai 2016

Paris. Contrairement au mois dernier, les policiers du syndicat UNITÉ SGP POLICE sont restés cette fois dans leurs commissariats, interdits de défiler à République par le préfet de police.

 

Ce mercredi, alors que leurs collègues allaient manifester place de la République, à Paris, les policiers du syndicat UNITÉ SGP POLICE sont restés dans leurs commissariats.

 

Erwan Guermeur, délégué syndical pour la Seine-Saint-Denis, ne décolère pas. «C’est une décision incompréhensible, tonne le syndicaliste. Le préfet nous met à l’amende car nous n’avons pas signé le protocole d’accord sur la revalorisation des carrières en avril dernier.»

 

Mercredi midi, l’UNITÉ SGP POLICE, deuxième syndicat de policiers de France, était en effet indésirable à la manifestation contre la haine anti-flic.

 

La veille, Michel Cadot, préfet de police de Paris, lui avait interdit de se joindre au mouvement lancé par le syndicat Alliance.

 

Le préfet redoutait que le rassemblement ne dégénère entre les différentes tendances syndicales : « En raison de l’impossibilité de trouver un accord avec les autres organisations syndicales, sur l’occupation de l’espace public et des risques de tension entre les participants qui en résulteront, il ne m’est pas possible de donner une suite favorable à votre manifestation place de la République», écrivait Michel Cadot. Le préfet ne leur interdisait pas de battre le pavé parisien, mais il suggérait simplement au UNITÉ SGP POLICE d’aller manifester à ailleurs.

 

En l’occurrence «place de la Bastille».

 

Une alternative qui fait bondir les instances du UNITÉ SGP POLICE, qui restera dans les commissariats. «C’est une décision incompréhensible », tonne Erwan Guermeur, délégué de l’UNITÉ SGP POLICE 93.

 

En avril, le deuxième syndicat des gardiens de la paix s’était déjà rassemblé en masse non loin de la place Beauvau, siège du ministère de l’Intérieur, à Paris, pour réclamer des revalorisations indiciaires plus conséquentes.

RégionsÉchos de la région PARIS