Officier de Police Judiciaire un véritable statut

26 novembre 2015

Le statut :

Reconnaître l’OPJ de plein droit et non plus comme des « OPJ à la tâche », en fonction des affectations.

 

Prise en compte de la prime, au même titre que les officiers ou les commissaires, qui n’exercent plus dans des services dits judiciaires.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO demande la reconnaissance d’une UV ou d’une RAEP pour les OPJ déjà titulaires du grade de BRIGADIER ou de B/CHEF leur permettant de prétendre par la suite à une proposition d’avancement de grade au sein du CEA.

 

NON à une simple prime annuelle de 600 € brut pour les 16000 OPJ

 

UNITÉ SGP POLICE – FO demande :

Maintien de la prime mensuelle OPJ à hauteur de 50 € pour tous.

Attribution mensuelle de 25 points de NBI aux OPJ exerçant dans des services judiciaires soit 115,75 €.

La Nouvelle Bonification Indiciaire (NBI) permet également de bénéficier d’une retraite plus élevée.

Remise à plat des systèmes d’astreinte et de permanencejudiciaires, avec le règlement du problème des « heures aveugles » en semaine(06h-08h / 12h-14h/ 18h-21h) qui ne sont pas couvertes par le régime de l’astreinte indemnisée.

Frais de missions (attribution d’une régie d’avance).

Création d’une distinction faisant état de la qualification OPJ.

Règlement des heures supplémentaires.(le stock et le flux sur la base de l’indice de l’agent).

 

Pour UNITÉ SGP POLICE – FO, il est temps que l’Officier de Police Judiciaire soit enfin reconnu

 

UNITÉ SGP POLICE – FO, au plus près de vos préoccupations

SpecialitésInvestigations - Renseignements