Plan pluriannuel pour les ADS : La suite

03 février 2016

Le paiement des heures de nuit à compter du 1er janvier 2016…… Une victoire ?

 

Si certaines organisations syndicales se gargarisent d’une telle avancée.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO dénonce une nouvelle fois le manque de reconnaissance envers nos collègues ADS.

 

Depuis le 1er octobre 1997, les Adjoints de Sécurité sont au service de la Police Nationale.

 

Au titre d’assistants des fonctionnaires de Police titulaires, certains chefs de service n’ont pas hésité à déployer cette «main d’oeuvre peu coûteuse» dans les services de nuit au grand mépris du règlement d’emploi d’un ADS.

 

Après un avis plus que favorable en 2014 du médiateur de la Police Nationale, F.LAUZE : «Si des ADS attaquaient l'administration devant le tribunal administratif faute de paiement des majorations, ils pourraient la faire condamner»

 

Il aura fallu attendre le 1er janvier 2016 pour mettre fin à cette rupture d’égalité… !

 

Mais à quel prix ?

 

L’administration répond négativement à la demande de rétroactivité du dispositif.

 

Si de nombreux ADS avait déjà répondu à notre  appel et sont en attente d'une décision des juridictions administratives saisies, d’autres seront à prévoir.

 

Indemnité d'exercice : Oui à une revalorisation, mais pas en 2017.

 

Depuis 2004, cette indemnité n’a pas été revalorisée. Qu’attendons-nous ?

 

Cette décision même si elle semble favorable, est toujours en arbitrage financier.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO à fait savoir lors de la réunion à la DRCPN que nous ne contenterions pas de ces bien maigres avancées en faveur de nos ADS.

 

Toute peine mérite salaire !

 

UNITÉ SGP POLICE-FO, au service des ADS et ce depuis 1997.

ADS/CADETSActualités