Policiers à Paris : le blues des bleus

15 avril 2017

Etre policier à Paris - Les policiers de la capitale sont sous pression. Mais l’aspect psychologique de leur métier reste tabou.

 

« Lorsque vous prenez toute la misère du monde dans la gueule, vous ne rentrez pas chez vous de bonne humeur. Vous êtes flic 24h sur 24 », résume Yves Lefebvre, secrétaire syndical Unité SGP Police-FO

PublicationLu pour vous