Policiers, infirmiers, profs... L'état maltraite ses policiers ?