Pour la Justice, Deux poids, deux mesures...

12 décembre 2018

►Alors que nous dénonçons depuis des mois le manque de protection et de reconnaissance de la justice vis-à-vis des policiers,

►Alors que certains parquets font appel de certaines décisions favorables aux policiers,

►Alors que les agresseurs de policiers sont de moins en moins sanctionnés,

 

Le Ministre de la Justice considère que la libération d’un Djihadiste ne mérite pas de sanction.

 

Le dicton faites ce que je dis, pas ce que je fais n’a jamais été autant d’actualité.

 

Seules des mesures d’organisation seront prises pour pallier cette petite défaillance.

 

Madame la Ministre, les policiers espèrent que vos tribunaux cesseront d’être aussi cléments lorsqu’ils instruiront le dossier d’un criminel de policier…

 

À bon entendeur…

PublicationActualités