Pour lutter contre le suicide, il y a des sujets plus importants que le pique-nique à développer