PSQ : Policiers Surmenés au Quotidien

05 septembre 2018

►Souffrance au travail au GAJ et plus largement au sein des unités judiciaires.

►Conséquences des carences en effectifs sur les conditions de travail de l’ensemble de nos collègues.

 

IL Y A URGENCE À AGIR !

 

UNITÉ SGP POLICE saisit Monsieur le Directeur Départemental de la Sécurité Publique du Bas-Rhin et demande la réunion en urgence de la cellule de veille des Risques Psycho-Sociaux : « les inquiétudes sont réelles comme le sont le mal-être et la souffrance au travail de l’ensemble des effectifs strasbourgeois. »

 

Est-il nécessaire de rappeler que l‘administration police engage sa responsabilité de par l’obligation qui lui est faite de veiller à la bonne santé physique et psychique des femmes et des hommes placés sous son autorité ?

RégionsÉchos de la région EST