Quand le procureur de Montpellier joue les démineurs

17 février 2016

Depuis dimanche 14 février, les syndicats de policiers ne décolèrent pas. Un sac suspect découvert à la gare de Montpellier a été ouvert par le procureur de la République Christophe Barret qui allait prendre son train.

 

A l'encontre des procédures en vigueur, selon UNITÉ SGP POLICE-FO.

 

Le sac à dos incriminé appartenait à un collégien étourdi. Il ne présentait pas de danger mais ce qui énerve les syndicats de policiers, c'est la "désinvolture" du procureur de la République de Montpellier.

 

Pour Bruno Bartocetti, secrétaire régional UNITÉ SGP POLICE-FO, le procureur Christophe Barret semblait plus pressé de prendre son train que de respecter les procédures, dont il est pourtant l'un des garants..

 

Retrouvez son intervention du France 3 le 16/02/2016

RégionsÉchos de la région SUD