Quelle dignité et quelle reconnaissance pour la CRS 23 ?

15 octobre 2016

Après les épisodes estivaux avec les CRS 29 et 36, hiier, le 13 octobre, nouveau refus du cantonnement de Deuil par la CRS 23 pour des conditions d'hygiène déplorables dans les sanitaires (odeurs du 4éme, rigoles d'évacuation des douches noires,...)

 

Réponse de la DZ après un déplacement du bureau du patrimoine: fermeture des cuisines et du foyer-bar.

 

Après une nuit passée dans les VR, dans des conditions météorologiques affreuses, moteur tournant, UNITÉ SGP POLICE saisit officiellement la Médecine de Prévention, ainsi que l'Inspecteur Santé Sécurité au Travail.

 

Rappelons que les collègues ont pris la route hier de Charleville, pour enchaîner une vacation sur Paris, passés la nuit tant bien que mal dans les VR, pour ensuite reprendre le service.

 

Le médecin de prévention s'est rendu sur place pour analyser la situation préoccupante.

 

Les collègues sont finalement relogés cet après-midi sur instructions de la direction centrale.

 

UNITÉ SGP POLICE demande l'avancement de la date de fermeture de ce cantonnement pour des travaux de fond.

 

Quand est ce que notre Administration cessera de punir systématiquement nos collègues en cas de refus légitime d'un casernement, par une nuit dans les véhicules ?

 

UNITÉ SGP POLICE saisit le médecin-chef de prévention pour avoir son expertise sur le sujet. 

CRSZone CRS EST