Rassemblement le 15 mars devant le Palais de Justice de Paris

12 mars 2017

«La condamnation de notre collègue Damien est un véritable acte de défiance des magistrats à l’encontre des policiers», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

UNITÉ SGP POLICE a pris acte de la condamnation de notre collègue Damien a cinq ans d’emprisonnement avec sursis assortie de la même durée d’interdiction de port d’armes lui interdisant, de fait, d’exercer son métier de policier sur la voie publique.

 

Cette condamnation est scandaleuse et met en exergue toute la méconnaissance des magistrats du métier de policier et de ce qu’ils vivent sur le terrain. Depuis des mois, nous réclamons PROTECTION et RECONNAISSANCE et voici le message que la justice envoie aux policiers.

 

C’est un véritable acte de défiance à l’encontre des policiers et un déni de reconnaissance de la légitime défense.

 

Cette légitime défense qui avait pourtant été reconnue lors de la première instance à l’automne 2015. La justice n’aurait-elle pas agi en fonction du contexte actuel ?

 

UNITÉ SGP POLICE réitère sa demande de création d’un pool de magistrats spécialisés sur les cas d’usage de l’arme par les forces de l’ordre et que la perception de la situation en amont de l’intervention soit réellement prise en compte.

 

Aussi, UNITÉ SGP POLICE ne peut se résoudre à accepter ce verdict et appelle tous les syndicats et tous les policiers d’Ile-de-France à venir se rassembler le mercredi 15 mars 2017, de 12 heures à 14 heures, devant le Palais de Justice de PARIS.

 

UNITÉ SGP POLICE réaffirme son total soutien à notre collègue Damien, à ses collègues et aux 100000 gradés, gardiens et adjoints de sécurité qui, malgré toutes les difficultés qu’ils rencontrent, continuent d’exercer leur métier avec abnégation, courage et professionnalisme.

PublicationCommuniqués de presse