Renfort de la sécurité dans les transports

20 octobre 2015

Les agents de sécurité de la SNCF et de la RATP pourront désormais inspecter visuellement ou fouiller les bagages, procéder à des "palpations de sécurité", et refuser l'accès au train à ceux qui ne se plient pas à ces règles.  

 

De nouveaux moyens pour tenter d'enrayer les attaques terroristes dans les trains: après l'attaque du Thalys, en août, qui aurait pu tourner au carnage, le gouvernement a annoncé ce lundi des mesures destinées à renforcer les contrôles et les fouilles dans les transports en commun. 

Afin de lutter de manière plus efficace contre les "actes terroristes" et les "atteintes graves à la sécurité publique" des usagers, les agents de sécurité de la SNCF et de la RATP disposeront de nouvelles prérogatives: ils pourront désormais, avec l'accord des usagers concernés, inspecter visuellement ou fouiller les bagages et procéder à des "palpations de sécurité".

 

Si une personne refuse de se prêter à cette vérification, elle ne pourra pas monter dans le train. 

Port d'arme en civil pour les agents SNCF Nouveauté encore: les agents de la RATP et de la SNCF pourront travailler en civil, ce qui n'était possible qu'en des circonstances exceptionnelles. Et être autorisés, en civil, à porter leurs armes à feu, sous le contrôle de l'autorité préfectorale. 

Pouvoirs accrus aussi pour les agents et officiers de police judiciaire (APJ et OPJ), policiers et gendarmes, qui ne pouvaient fouiller les bagages des passagers qu'en cas de délit et les inspecter qu'avec leur accord. En cas de risque, terroriste par exemple, ces verrous sauteront.

 

Un APJ pourra constater par procès-verbal les infractions commises, ce qui n'était pas le cas. 

Le gouvernement a aussi décidé d'intensifier la lutte contre la fraude dans les transports en commun, dont le coût annuel est estimé à 500 millions d'euros. 

 

Nicolas Comte, secrétaire général adjoint et porte-parole d’UNITÉ SGP POLICE-FO et Gilles Sacaze, co-fondateur et PDG de Gallice Security, ancien cadre du service action de la DGSE sur Grand Angle, lundi 19 octobre 2015 sur BFMTV.

PublicationActualités