Renforts et fusion de commissariats

25 mars 2016

En mutualisant les moyens humains et matériels des deux entités du Pays-Haut, l’administration chercherait à dégager du personnel pour assurer davantage de présence sur la voie publique.

 

Et ce faisant, elle souhaiterait résoudre le souci de sous-effectif existant à Villerupt.

 

Pour mémoire, sur les 40 fonctionnaires recensés en septembre 2013, il en resterait encore 32 aujourd’hui.

 

Forcément, le raisonnement étonne. (...) Le commissariat villeruptien resterait ouvert 24h/24 et conserverait sa brigade d’investigation.

 

De plus, « un effectif de référence serait pérennisé » rapporte Laurent bessin, secrétaire départemental adjoint pour UNITÉ SGP POLICE-FO

RégionsÉchos de la région EST