Trop de nombreuses questions restent en suspens...

13 janvier 2020

Monsieur le ministre,

 

L’intersyndicale s’est réunie ce jour car de trop nombreuses questions restent en suspens concernant l’avenir des retraites des policiers.

 

En effet, les déclarations du Premier ministre sont venues en contradiction avec certains de vos engagements adressés à l’intersyndicale le 14 décembre 2019.

 

La parution récente du projet de loi vient conforter nos inquiétudes. A l’issue de notre dernière réunion, vous nous aviez assuré d’une nouvelle rencontre avec le secrétaire d’état chargé des retraites afin d’évoquer toutes les questions restées sans réponses et les évolutions liées aux négociations nationales.

 

Or, l’actuel projet de loi consacre la disparition du statut des catégories actives en lui substituant de nouveau une approche missionnelle.

 

L’intersyndicale qui a momentanément suspendu ses actions, demande à être reçue avant la tenue du conseil des ministres du 22 janvier 2020 afin d’obtenir des réponses aux légitimes interrogations des policiers.

 

Il est impératif, comme pour d’autres professions, d’établir un protocole permettant de s’orienter vers un accord.

 

Nous vous prions de recevoir, monsieur le Ministre, l’expression de nos respectueuses salutations.

 

L’intersyndicale

PublicationActualités