Un ado blessé par un tir dans le Val d'Oise

21 juillet 2015

Après avoir quitté la mosquée lundi soir vers 2 heures du matin, après la prière de la nuit du destin, l’une des plus importantes du jeûne du ramadan, Amine aurait été pris pour cible alors qu’il lançait des pétards avec des amis, à l’occasion du 14-Juillet. La policie était alors en intervention contre un groupe de jeunes un peu plus loin, auquel l’adolescent dit ne pas être mêlé.

 

La surêté départementale du Val d’Oise a été saisie de l’affaire. Selon l’AFP, une enquête a également été confiée par le parquet de Pontoise à l’IGPN, la police des polices, qui devrait procéder à l’identification et l’audition des agents de police en intervention ce soir-là.

 

Le Défenseur des droits Jacques Toubon a également annoncé dans un communiqué publié vendredi avoir ouvert une enquête, «eu égard à la gravité apparente de la blessure, de l’intérêt supérieur de l’enfant, s’agissant d’un mineur âgé de 14 ans, et aux recommandations générales formulées par l’institution».

 

Il a également annoncé avoir envoyé au ministre de l’Intérieur un avis rappelant ses recommandations sur l’utilisation du flash-ball.

 

Frédéric Jung, sécrétaire départemental 95, est quant a lui plus prudent : "L'enquête en cours démontrera si oui ou non il y a eu usage du Flash-Ball"

 

Retrouvez son intervention sur France 3.

RégionsÉchos de la région VERSAILLES