Un climat bien dégradé

20 janvier 2020

Pas question ici de météorologie mais plutôt de l'ambiance au sein de l’unité

 

Le fossé se creuse entre un commandement incapable de s'adapter aux personnels placés sous ses ordres et l'ensemble de la Compagnie.

 

• Le moindre fait prouvé ou fruit de l'imagination débordante de nos officiers se conclut par d'interminables enquêtes de l'ITZ.

• Parole des chefs de section mise en doute en permanence parce qu'ils pratiquent un management de proximité avec leurs personnels.

• Arbre de Noël compagnie snobé par des officiers incapables de la moindre empathie avec les hommes et les femmes qui composent l'unité (tenues et civils) • Aucune négociation avec notre organisation concernant l'avancement ou les conditions de travail de la part du Commandant, qui est évidemment seul apte à juger du mérite de chacun et des difficultés rencontrées.

 

Commandant, vous nous avez confessé dernièrement au rassemblement " Je me demande quand la compagnie se mettra enfin d'accord sur quelque chose".

 

Sachez que la compagnie existait et vivait avant votre arrivée et qu'elle se remettra de votre départ, mais que si "se mettre d'accord" c'est uniquement dire oui à vos désirs et fantasmes, cela risque fort d'être difficile.

 

Vous nous avez démontré que vous n'aviez pas confiance en nous.

 

Sachez que l’inverse est réciproque.

 

Le poisson pourrit toujours par la tête.

CRSZone CRS SUD