Un manque de concertation avéré au déminage

09 mars 2016

Depuis décembre 2015, de nombreuses réunions de travail se sont tenues sur le projet de nouvelle cartographie des centres de déminage.

 

Lors du CHSCT de début d’année, le Directeur Général de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises nous informait avoir pris la décision de fermeture de 4 centres.

 

Des fermetures sans la moindre concertation.

 

Depuis maintenant plus de 6 mois, cette direction réfute tout dialogue social et prend des décisions importantes pour le service du déminage sans la moindre concertation.

 

A quoi servent les instances de concertation au déminage ?

 

UNITÉ SGP POLICE ne peut accepter plus longtemps ce déni de démocratie et saisi le Ministre de l’Intérieur.

 

UNITÉ SGP POLICE au service des démineurs.

SpecialitésDéminage