Un policier renvoyé aux assises...

21 mai 2019

« Un policier renvoyé aux assises, mais comment des juges ont-ils pu prendre une telle décision ? » déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général UNITÉ SGP POLICE 

 

Le lundi 20 mai dernier, les juges d’instruction ont décidé de renvoyer aux assises un CRS pour répondre, selon leurs dires, d'un "lancer injustifié" d'une grenade de désencerclement, dont l'explosion a causé la perte d'un œil d'un manifestant lors d'un rassemblement contre la loi Travail le 15 septembre 2016, ne suivant pas le réquisitoire du Parquet de Paris.

 

Alors que les policiers doivent faire face à des agressions de plus en plus violentes tant en maintien et rétablissement de l’ordre que dans leurs missions quotidiennes, comment ces juges peuvent-ils prendre une telle décision ?

 

Que connaissent-ils du métier de policier et ce que ces derniers vivent au quotidien ?

 

Cette décision ne pourra que raviver le feu qui brûlait déjà entre le ministère de la justice et celui de l’intérieur.

 

UNITÉ SGP POLICE réitère sa demande de création d’une juridiction spécialisée dans l’usage des armes par les forces de l’ordre.

 

UNITÉ SGP POLICE saisit immédiatement la Garde des sceaux et le Ministre de l’Intérieur.

PublicationCommuniqués de presse