Une garde carcérale « hautement contagieuse » !!!

05 août 2019

Alors qu’UNITÉ SGP POLICE n’a de cesse de réclamer la fin des taches indues, la hiérarchie d’AJACCIO met en place un dispositif de garde carcérale pour le week-end d’un détenu au passif criminel et porteur d’une maladie qualifié de « HAUTEMENT CONTAGIEUSE »…

 

Seul bémol, aucun moyen de protection n’est mis à disposition des effectifs au contact du détenu, aucune connaissance de la maladie et des risques encourus... !!

 

« Mesdames et messieurs la hiérarchie, et si vous la faisiez vous-mêmes cette garde.. ? »

 

« De quels moyens disposeriez – vous ? »

 

UNITÉ SGP POLICE a saisi sans délai, Mme le médecin chef de prévention et Mr le directeur central adjoint de la sécurité publique afin que tous les moyens de protection soient mis en œuvre pour les effectifs assurant cette mission. Cette tache indue... !

 

« Aucun moyen de protection en stock ? »

 

Sur  préconisation de la médecine de prévention, les agents doivent percevoir des masques type équipement NRBCE, mais à la grande surprise générale, la CSP AJACCIO ne dispose d’aucun moyen de protection de ce type.

 

Bien loin de la capitale, à AJACCIO, a-t-on pris conscience des risques nationaux encourus ?

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, c’est un contrôle et suivi médical pour tous les agents qui ont été au contact du détenu, la mise à disposition de matériel de protection adéquat.

 
RégionsÉchos de la région SUD