Une promotion sans ressource ?

06 février 2019

Le 10 décembre 2018, la 251è promotion de GPX incorporait l’ENP Périgueux. Depuis cette date, des élèves Gardiens de la Paix sont sans le moindre traitement, soit 8 semaines sans aucune rémunération...

 

Après renseignements, une partie de ces élèves gardien de la paix, sont issus de l’emploi d’adjoint de sécurité et ne feront l’objet d’un hypothétique versement mi-février, sans que cela atteigne la rémunération prévue.

 

Pour UNITÉ SGP POLICE cette situation est scandaleuse...

 

Il est  INADMISSIBLE que ces jeunes gens qui ont décidés de servir l’Institution Policière soient mis en difficultés à cause d’une mauvaise saisie administrative ou de non transfert de dossiers.

 

Comment exiger d’un élève gardien de la paix l’exemplarité et le respect  tout au long de sa scolarité et ne pas être en mesure de le rémunérer dès son incorporation ?

 

Faites ce que je dis mais ne faites pas ce que je fais

 

Pour UNITÉ SGP POLICE, ce manque de considération est intolérable !!!

 

UNITÉ SGP POLICE saisit le DRCPN pour faire cesser cette situation ubuesque

PublicationActualités