Une source proche du dossier !

05 avril 2019

« Pour avoir de tels renseignements, ce journaliste ne peut les avoir obtenus que d’une source proche du dossier ? », déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

UNITÉ SGP POLICE-FO a lu avec attention l’article de Monsieur ZEMMOURI dans le journal LE POINT.

 

Outre le fait que ce journaliste ne cherche qu’à faire des « scoops » au travers d’articles portant préjudice ou critiquant la police et ses fonctionnaires, il y a lieu de s’interroger d’où peuvent venir les fuites si ce n’est par une source bien informée de ce dossier.

 

Plus de 1100 kilomètres et plus de 10 heures chargés d’explosifs sans arrêt, qui pourrait y croire si ce n’est ceux qui ont donné ces éléments aux journalistes…

 

UNITÉ SGP POLICE-FOs’insurge contre de telles méthodes qui ne peuvent que nuire à la Police Nationale et à son fonctionnement et demande au Ministre de l’Intérieur que le ou les responsables de ces fuites soient recherchés et entendus sur les motifs de celles-ci et qu’ils soient lourdement sanctionnés.

 

A part chercher du sensationnel ou rendre service à je ne sais qui, qu’a pu rechercher ce piètre journaliste au travers de la divulgation de telles informations si ce n’est desservir le service public et donner des informations aux criminels, malfrats et terroristes en tous genres ?

 

Pour UNITÉ SGP POLICE-FO, ce journaliste est complétement déconnecté des réalités et des conditions dans lesquelles les policiers doivent effectuer leurs missions au quotidien y compris les personnels de la DGSCGC.

PublicationCommuniqués de presse