UNITE SGP POLICE condamne cet acte lâche et barbare

14 juin 2016

«Au-delà du policier en uniforme, c’est aujourd’hui à sa famille que ces lâches s’en prennent», déclare Yves LEFEBVRE, Secrétaire Général.

 

UNITÉ SGP POLICE est particulièrement choqué par cet acte odieux qui a été commis hier soir où deux de nos collègues ont été lâchement assassinés.

 

UNITÉ SGP POLICE ne peut que condamner cet acte lâche et barbare qui frappe des femmes et des hommes au seul fait de leur profession de policier et qui laisse aujourd’hui, un petit garçon de 3 ans orphelin de père et de mère.

 

Aujourd’hui, au-delà des contraintes et des violences auxquelles les policiers doivent faire face dans l’exercice de leurs missions, ils doivent aussi être des plus vigilants dans leur vie privée.

 

UNITÉ SGP POLICE demande au Ministère de l’Intérieur de prendre acte de l’inquiétude grandissante qui peut régner chez les policiers.

 

Après l’attaque de plusieurs commissariats, ce n’est pas seulement au fonctionnaire en uniforme que l’on s’en prend aujourd’hui, mais aussi, à toute sa famille.

 

UNITÉ SGP POLICE demande au Ministre de l’Intérieur que tout soit mis en oeuvre pour que de tels actes ne puissent plus se reproduire et que, tout au moins, les policiers soient en mesure de se défendre, de défendre leur famille et toute la population.

 

UNITÉ SGP POLICE exige que l’autorisation du port de l’arme pour les policiers en tous temps et tous lieux soit pérennisé au-delà de l’Etat d’urgence et que le ministère s’exprime clairement pour que nos collègues ne se voient pas interdire l’entrée de lieux privés lorsqu’ils sont armés hors service.

 

UNITÉ SGP POLICE fait part de toute sa compassion, de sa tristesse et présente ses plus sincères condoléances attristées à la famille, aux amis et aux collègues de ces deux fonctionnaires.

PublicationCommuniqués de presse