Véhicules à la « dérive »

26 juillet 2018

À la DDPAF de Guadeloupe

 

UNITÉ SGP POLICE FO Guadeloupe fait le constat qu’au sein de la DDPAF de Guadeloupe certains vieux démons tendent à refaire surface.

 

Particulièrement quand de manière incontestable des membres de la hiérarchie de cette direction mettent en avant leur petit confort en feignant d’oublier les règles prescrites quant à l’utilisation des véhicules administratifs.

 

Au détriment bien entendu de l’intérêt du service et de l’opérationnel, alors que le budget de fonctionnement a été diminué et que le plan de renouvellement automobile a été considérablement contracté…

 

À cet effet UNITÉ SGP POLICE FO Guadeloupe précise qu’il est scandaleux :

 

de devoir rappeler des fonctionnaires en mission entre 12h00 et 14h00 pour leur demander de ramener le véhicule du service juste pour ses besoins personnels et les obliger à poursuivre celle-ci dans un véhicule en mauvais état de marche, mais qui de plus n’est pas en règle, en l’occurrence dépourvu de contrôle technique…

 

Chez certains l’outrecuidance n’aurait-elle pas de limites ?

 

Trop c’est trop !

 

L’opérationnel doit être priorisé et pourvu de véhicules en bon état bien avant que la hiérarchie de la DDPAF puisse quant à elle être dotée de véhicule en bon état de marche soit pour leurs « besoins personnels » ou soit pour effectuer uniquement le trajet domicile travail comme le stipule clairement la règle.

 

UNITÉ SGP POLICE FO Guadeloupe dit stop à ce fonctionnement devenu presqu’une normalité au sein de la direction départementale de la police aux frontières.

 

Nous disons à monsieur le DDPAF qu’il serait grand temps qu’il puisse mettre un frein à ces dérives en rappelant à ses collaborateurs les règles fondamentales liées à l’utilisation des véhicules administratifs.

 

UNITÉ SGP POLICE FO Guadeloupe

 

Pour le respect au travail et du travail !

 

RégionsÉchos de la région ANTILLES-GUYANE