Voici pourquoi le vote SNIPAT est une arnaque

22 novembre 2018

En 2014, l’UNSA-FASMI a obtenu 2 postes au CTM.

 

En 2018, le SNIPAT se présente avec l’UNSA-FASMI sur les scrutins CTM et CTRPN.

 

Or, G.KNECHT, (Secrétaire Général du SNIPAT) n’est positionné qu’en 3ème position sur la liste commune.

 

  • Les 2 premiers sont P.CAPON (SG de UNSA Police) et P.AFONSO (SG de l’UATS, Union des Administratifs, techniques et Spécialisés).
  • Le 4ème est D.LEBARS, SG des «Schtroumpfs», syndicat majoritaire des commissaires,

 

A ce stade de la situation, deux hypothèses se dégagent.

 

La liste obtient 2 postes

 

  • Le n°1 des PATS de l’UNSA sera titulaire.
  • G.KNECHT (Secrétaire Général du SNIPAT) et D.LEBARS (SG du syndicat des commissaires) seront relégués sur le banc des remplaçants en qualité de suppléants.

 

La liste obtient 3 postes par un concours de circonstances.

 

  • Le n°1 de l’UNSA PATS et G.KNECHT seront titulaires.

 

Dans les 2 cas, l’UNSA-FASMI aura protégé le syndicat PATS «maison» contre le SNIPAT, réservoir de voix le temps d’une élection.

 

Pour l’occasion, les voix des PATS et des CEA auront servi à faire élire un commissaire.

 

Pour élire uniquement des CEA et des PATS, votez FSMI-FO

P.A.T.S